Please update your Flash Player to view content.

Vous aimez ALGERIAFOOT, aidez nous à continuer

Find us on Facebook
Librairie Algeriafoot

J'M les Fennecs
boutique de l'ES Sétif

Visiteurs du monde
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

Championnat d'Algérie

L1:Saïda bat Tlemcen et Setif bat l'USMH

 

Le MC Saida s'est imposé devant le WA Tlemcen sur le score de 2 à 1 (mi-temps:2-0) en match avancé de la 4e journée du championnat Professionnel de Ligue 1 de football disputé vendredi à Tlemcen.

Le MCS qui conforte sa position en tête du classement, a inscrit ses deux buts en 1ère mi-temps, grâce à Hadiouche (4, 35), alors que le WAT s'est contenté de réduire l'écart en 2e mi-temps par Boukheyar (54).

Les autres rencontres de cette journée auront lieu conformément au programme suivant:

 

Vendredi 22 octobre (19h00):

 

  • B.B.Arreridj: CABB Arreridj - JS Kabylie

     

  • Chlef : ASO Chhlef - MC El-Eulma

     

  • Annaba : USM Annaba - USM Blida

     

  • Sétif : ES Sétif 2-0 USM Harrach (18h00)

     

    Samedi 23 octobre (16h00):

     

  • Alger (Bologhine): USM Alger - JSM Bejaia

     

  • Oran (Zabana) : MC Oran - AS Khroub

     

  • Alger (20 août) :CR Belouizdad - MC Alger (15h00)

     

    Classement Pts J

    1. MC Saida 10 4

    2. ES Sétif 6 3

    - . JSM Bejaia 6 3

    -. USM Harrach 6 3

    - . MC El-Eulma 6 3

    - . ASO Chlef 6 3

    7. MC Oran 4 2

    - . USM Alger 4 3

    9. JS Kabylie 3 1

    -. CR Belouizdad 3 2

    -. MC Alger 3 3

    - . USM Annaba 3 3

    - . WA Tlemcen 3 4

    14. USM Blida 2 3

    15. CABB Arreridj 1 3

    16. AS Khroubs 0 3 .

     

 

Algérie L1: Une journée de derbies

 

Le football algérien, dans la tourmente, entame ce week-end la quatrième journée du premier championnat professionnel de L1. Les tirs croisés contre le gestionnaire de la fédération Mohamed Raouraoua (indisponibilité, boycott des 28 clubs du championnat de L3, défaite de l'équipe nationale en Centrafrique 0-2, graves accusations du président de la JS. Kabylie...) ont plongé le football algérien dans la tourmente, mais le ballon rond continue de rouler sur les pelouses. Des derbies au couteau sont au programme avec dans l'Oranie, le Wydad de Tlemcen (11e) contre le surprenant leader, le Mouloudia de Saïda et, dans l'Algérois, le Chabab Belouizdad (9e) contre le Mouloudia d'Alger (12e) d'Alain Michel. À Tlemcen, le nouveau promu, Saïda dirigé par Toufik Rouabah veut préserver son fauteuil afin de poursuivre la belle aventure, mais il est confronté à un adversaire dont l'objectif est double. Effacer la dernière défaite à domicile contre l'USM. Alger (1-2) et reconquérir son public malgré les suspensions de Habri Kamel et Hadjaoui Samir.

Nouveau départ pour la JS Kabylie

 

Le Mouloudia d'Alger qui attend toujours son chèque de champion d'Algérie tient la route, malgré une campagne de déstabilisation orchestrée par d'anciens dirigeants. Il a les faveurs des statistiques (aucune défaite depuis cinq ans) face au Chabab Belouizdad (9e). De son côté, la jeune formation de la JS Kabylie (10e) veut oublier son élimination des demi-finales de la Ligue d'Afrique. Elle se déplace à Bordj Bou Arreridj avec l'obligation de ramener les trois points face à une formation à la recherche d'un premier succès. Sétif (4e) l'un de ses adversaires directs pour la course au titre n'aura pas la partie facile devant El Harrach (3e), entraîné par Boualem Charef, l'un des plus brillants entraîneurs du Maghreb. Bejaïa (2e) risque de payer cash devant l'USM Alger (8e), l'absence de Djamel Menad suspendu de banc pour un match. Les Algérois de Soustara ont retrouvé le sourire après un début catastrophique. A Oran, la lanterne rouge, le Khroub (16e), avec zéro point n'est pas à la fête face au Mouloudia local (7e). Enfin Chlef (5e) - El Eulma (6e) et Annaba - Blida clôturent la journée.

 

Les joueurs du Mazembe dopés

Selon une indiscrétion de l'entourage du club du TP Mazembe, la majorité des joueurs ont été dopés avant d'affronter la JS. Kabylie lors des demi-finales de la Ligue d'Afrique. Il reste à savoir si des analyses ont été faites à la suite du match. Des soupçons touchent aussi les joueurs du TP Mazembe qui ont participé avec les Léopards de la RD Congo  contre le Cameroun (1-1). Une affaire à suivre !

 

Alain Michel:"c'est la rue qui dirige le MCA"

Il avait quitté le MC Alger fin 2009, le temps pour son compatriote François Bracci d’aider le club de football de la capitale algérienne à conquérir le titre national au printemps dernier. Alain Michel, accessoirement professeur agrégé d’histoire et dont le nom fut évoqué quand la fédération algérienne cherchait un successeur à Rabah Saâdane, est finalement revenu au MC Alger. Avec l’ambition de remporter le premier championnat professionnel algérien.

Jeune Afrique : La professionnalisation du football algérien est-il une bonne chose ?

Alain Michel : Bien sûr. Cela va permettre aux clubs d’améliorer leurs infrastructures, puisque des stades devront être mis aux normes et que l’obligation leur a été faite d’avoir un centre de formation dans les prochaines années. Cela aidera aussi à mettre fin à certaines pratiques, comme le travail au noir et donc l’absence de paiements de charges sociales. Enfin, en théorie, on dépensera uniquement  l’argent que l’on possède.

Tout cela risque de prendre du temps…

C’est normal. La fédération algérienne veut laisser du temps aux clubs pour intégrer les nouvelles exigences, mais elle est déterminée à prendre des sanctions si certains devaient ne pas jouer le jeu. En Algérie, la gestion des clubs est volontairement opaque. Des sommes importantes circulent, sans que l’on en connaisse toujours l’origine. On a tendance à dire que les meilleurs joueurs gagnent dans les 100 000 euros par an, mais il y en a qui peuvent gagner plus du double. Ils sont rares, mais cela existe. Avec le passage au professionnalisme, la fédération souhaite que l’ouverture des capitaux attire des grosses entreprises, qui  stabiliseront les clubs.

Le professionnalisme pourrait-il apaiser les relations parfois tendues qu’entretiennent les clubs algériens ?

Je l’espère, car le football est une micro guerre civile en Algérie ! Il n’y a pas assez de solidarité entre les clubs. Parfois, on entend des déclarations tapageuses, sur le thème de la défense du territoire, sur les velléités destructrices de pseudo-opposants, qui sont parfois inventées pour renforcer l’unité. Le professionnalisme va bousculer certains notables locaux qui avaient mis sur pied des parodies de Sociétés Sportives Par Actions (SSPA).

Cette réforme aura-elle aussi une influence sur la violence qui perturbe le football algérien ?

La société algérienne est inégalitaire. Le stade est un lieu de défoulement, où certaines attitudes sont tolérées, alors qu’elles ne le seraient pas en dehors ! Des gosses désœuvrés viennent au stade, s’identifient à une équipe et se croient tout permis. Récemment, lors de notre victoire à Khroub (3-2), des pierres ont été lancées sur le terrain, avec les risques physiques que cela comporte pour les joueurs et les staffs techniques. Les clubs n’y sont pour rien, mais ils sont sanctionnés par des matchs à huis-clos. Je pense qu’il faut donner du sens à la passion de ces jeunes, en leur donnant des valeurs éducatives. Pour cela, il faut aussi une volonté des pouvoirs publics.

Vous êtes revenu au MC Alger après l'avoir quitté en novembre 2009 parce que vous n'étiez plus payé…

J’en avais effectivement assez des retards de salaire. Là, je suis revenu, car les choses ont officiellement changé. Tout n'est cependant pas reglé. Mon contrat d’un an est prêt, mais pas encore signé. Vous savez, c’est difficile d’entraîner en Algérie. L’espérance de vie d’un entraîneur va rarement au-delà de deux défaites de suite. Et un étranger est payé pour gagner ! Au MC Alger, c’est la rue qui dirige le club !

Quelles sont les ambitions du MC Alger ?

Le club n’avait plus été champion depuis 1999. On va essayer de se maintenir parmi les trois premiers. La concurrence s’annonce rude, avec la JSK, Sétif, ou l’USMA. Au MC Alger, l’effectif est jeune, mais il a de grosses qualités. Et on va disputer des compétitions continentales, ce qui est bon l’expérience.

 

Hannachi se retire, Khalef arrive

Moh Cherif Hannachi décide de se retirer temporairement de la présidence de la JS Kabylie et ce jusqu'à la tenue de la prochaine assemblée générale de cette association sportive.

C'est ce que l'intéressé a révélé hier lors d'un point de presse qu'il a animé au siège du club de Tizi Ouzou. Il a motivé cette décision par «la volonté de ne pas pénaliser la JSK, mais aussi par un besoin de repos et de retrouver la sérénité».

Il faut savoir que ces dernières semaines avaient été marquées par une attaque en règle du président de la JSK contre les responsables du football algérien, notamment ceux de la FAF et leur président, Mohamed Raouraoua.

Ce dernier n'avait pas réagi à ces attaques, mais un communiqué de la fédération avait fait savoir que la FAF allait ester Hannachi en justice pour propos diffamatoires envers ses membres. Mais si la FAF n'avait rien fait sur le plan disciplinaire, cela ne voulait absolument pas dire qu'elle comptait rester les bras croisés.

C'est ainsi qu'on apprend que dans l'intérêt de la JSK, qui avait une importante demi-finale de Coupe d'Afrique à disputer, la fédération a préféré attendre. Elle avait donc l'intention de s'en prendre à Hannachi, passible d'une suspension de deux ans, selon le code disciplinaire du football professionnel. Il se trouve qu'hier matin, certains titres de la presse nationale avaient donné cette suspension comme acquise et décidée, alors qu'il n'en était rien.

D'ailleurs, Hannachi a démenti cette information lors de son point de presse. Cependant, il sait que la FAF ne va pas le lâcher, d'où cette décision de se retirer à titre temporaire de la présidence de la JSK.

Signalons qu'une suspension suppose qu'aucun document signé par l'intéressé ne sera accepté par les instances dirigeantes du football algérien. D'autre part, ce retrait de toute activité officielle du club libère Hannachi du devoir de réserve auquel il est soumis en tant que président de la JSK. Il pourra s'attaquer à la FAF sans craindre de sanction pour son club.

Il estime «n'avoir commis aucun impair qui justifierait une éventuelle suspension», non sans se gêner de s'en prendre, une fois de plus à Mohamed Raouraoua, qu'il accuse de «gérer unilatéralement la FAF, avec la complicité des membres du bureau fédéral». «Dans le cas où cette sanction serait réelle, elle ne peut être considérée que comme une réponse de son auteur à mon refus du chantage.»

Le chantage en question est la demande de la FAF d'être remboursée pour les frais engagés dans le transport aérien de la JSK lors de son match au Nigeria contre le club de Heartland, remboursement que Hannachi refuse d'honorer. «Je refuse de payer les billets d'avion pour le transport de mon équipe, car c'est le ministre du secteur lui-même qui a chargé le premier responsable de l'instance fédérale de régler la facture», a-t-il déclaré.

Il a, en outre, continué à apporter son soutien aux 28 clubs qui ont boycotté le championnat national amateur, tout en «invitant» les parties concernées à se mettre autour d'une table pour trouver la solution la plus appropriée, plutôt que de menacer les clubs concernés de rétrogradation en division inférieure, ce qui équivaut à une injuste sanction  de plus de 3000 jeunes.

Jusqu'à la tenue de l'assemblée générale, la JSK sera dirigée par un intérimaire qui sera désigné parmi les trois personnes suivantes : Doudene Karim, président de la section football, Mustapha Ouaked, vice-président, et Boukhari Saïd, secrétaire général. Il n'a pas précisé la date de la tenue de l'AG.

Par ailleurs, L'ancien sélectionneur de l'équipe nationale algérienne de football Mahiedine Khalef a été nommé conseiller du président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) Mohand Chérif Hannachi, pendant l'absence de ce dernier,  a-t-on appris mercredi auprès des responsables du club. "M.Khalef a été choisi pour occuper les fonctions de conseiller du président de la JSK. Son apport sera précieux pour le club", a affirmé un membre du conseil d'administration de la JSK. Mahiedine Khalef (66 ans), a un palmarès d'entraîneur très étoffé avec huit championnats d'Algérie ( 1977, 1980, 1982, 1983, 1985,1986, 1989 et 1990), deux coupe d'Algérie (1977 et 1986), une coupe d'Afrique des clubs champions (champions league de la Caf sous sa nouvelle formule) en 1981 et une supercoupe d'Afrique (1982). Il a été sélectionneur de l'équipe nationale algérienne durant plusieurs années notamment lors de la phase finale de la coupe du monde de football 1982 en Espagne avec un succès mémorable contre la sélection allemande (2-1), une victoire devant le Chili (3-2), contre une défaite face à l'Autriche (0-2).

 
Plus d'articles...
Début Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 7 sur 79
Derniers articles
  • > L1: Résultats de la 11è journée
  • > Mansour Boutabout aux Rangers ?
  • > Arles:Ghilas de retour, Bouazza blessé
  • > UNAF (FINALE ALLER) / CA-MCA (2-0) :‎
  • > L1: le MCO et le CABBA se rebiffent
  • > Une école de football à El Harrach
  • > UNAF:Le MCA en quête d’exploit a tunis
  • > Algeriafoot d'or: Le Buteur en parle
  • > Algeriafoot d'or: l'Album photo complet
  • > BOUDEBOUZ, ALGERIAFOOT D’OR 2010
  • > Algeriafoot d'or: BEUR TV en parle
  • > Julien Gerbi (Alg): Inchallah la formule 1
  • > Algeriafoot d'or:l'Est Républicain en parle
  • > Algeriafoot d'or: Le soir d'Algérie en parle
  • > Algeriafoot d'or: MARACANA en parle
  • > Algeriafoot d'or: AL FADJR en parle
  • > CAF AWARDS: l'injustice R. SAADANE
  • > Algeriafoot d'or: Le Temps en parle
  • > R.Boudebouz parrain de «Rêve d’enfant»
  • > RYAD BOUDEBOUZ : Interview
  • > Algeriafoot d'or: Echibek en parle
  • > Algeriafoot d'or:Compétition en parle
  • > Algeriafoot d'Or: ENNAHAR en parle
  • > Algeriafoot d'or: Echorouk en parle
  • > Algeriafoot d'or:Sport365.fr en parle
  • > Algeriafoot d'or: France Football en parle
  • > Algeriafoot d'or: Maxifoot.fr en parle
  • > Algeriafoot d'or: Chronofoot.com en parle
  • > Algeriafoot d'or vu par FCSOCHAUX.fr
  • > Algeriafoot d'or: elmedan.com en parle

BtnBeurFM