Please update your Flash Player to view content.

Vous aimez ALGERIAFOOT, aidez nous à continuer

Find us on Facebook
Librairie Algeriafoot

J'M les Fennecs
boutique de l'ES Sétif

Visiteurs du monde
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Matchs des Verts

L'ALGERIE dans PES 2011, ENFIN !!!

Enfin, avec tout l'argent que les supporters Algériens leurs ont donné durant toutes ces années, ils ont enfin daigné mettre nos valeureux Fennecs dans PES 2011 ! Allah wa Akbar !

 


 

classement fifa/ - 2 places pour les Verts

Le classement FIFA mensuel a livré son verdict : l’Espagne, championne du monde en titre, reste évidemment en tête, devant les Pays-Bas, l’Allemagne et le Brésil. La France perd 6 places et pointe en 27e position.

Au niveau africain, comme d’habitude, seule l’Egypte s’immisce dans le top 10 (9e), loin devant le Ghana (20e, +3 places), la Côte d’Ivoire (23e, +3) et le Gabon (31e, +3). Les principales nations du football continental sont d’ailleurs toutes en progression : le Cameroun (37e, +3), le Burkina Faso (39e, +6), la Tunisie (56e, +8) ou l’Afrique du Sud (58e, +8)... Mais la principale satisfaction vient des véritables bonds en avant du Sénégal (79e, +12), de la Guinée (81, +21), du Cap Vert (77e, +31) et de la Guinée Bissau (140e, +48) ! Au rayon déception, le Nigeria


 

Mourad Meghni dans les livres d’école !

 

Il a beau être blessé de longue date, Mourad Meghni n’en reste pas moins présent dans le cœur des Algériens. Et dans leurs livres puisque le meneur de jeu des Fennecs est désormais dans le nouveau programme scolaire du niveau moyen du pays puisqu’une courte biographie du milieu de la Lazio fait désormais partie des textes à lire pour les cours de français.


 

KARIM ZIANI dans le top 10

Top 10 des joueurs étrangers qui auraient pu jouer en Equipe de France

A l’heure où l’Equipe de France est en pleine reconstruction, il est bon de pouvoir compter sur toutes les forces vives. Mais pour celà, il faut parfois subir la concurrence des autres sélections et se montrer assez rapide à offrir une première sélection (voire un passeport tout neuf) pour couper l’herbe sous le pied des autres nations. Platini, Kopa et plus récemment Adil Rami ont choisi la tunique bleue, d’autres nous sont passés sous le nez. Petite sélection de ces joueurs qui font le bonheur d’un autre pays.

1. Marouane Chamakh (Maroc) : Pauvre Laurent Blanc, obligé de chercher son point d'appui en attaque à Paris alors qu'il a construit l'essentiel de sa courte carrière d'entraîneur sur le jeu de tête de Marouane. Mais ce dernier, bien que formé dans l'hexagone, a estimé qu'une sélection en Moins de 19 ans en France ne lui garantissait pas forcément un maillot chez les Bleus. En 2003 il intègre définitivement la sélection marocaine et compense en s'engageant sur une liste MoDem aux régionales 2010.

2. Gonzalo Higuain (Argentine) : C’est pas faute d’avoir essayé. Mais Gonzalo n’a apparemment que peu de bons souvenirs des 10 premiers mois de sa vie passés à Brest, et on le comprend. Alors quand Raymond Domenech le convoque sans même l’avoir supervisé, Gonzalo va vite fait se trouver des papiers argentins et accepter une sélection dans son pays d’adoption. Au final, entre être titulaire dans la sélection de Diego Maradona ou remplaçant dans celle de Domenech, ça se joue parfois à un peu de fermeté.

3. Didier Drogba (Côte d’Ivoire) : Lui aussi était à Brest au cours de sa plus tendre enfance. Mais la Côte d’Ivoire ne se laisse pas surprendre et sélectionne l’attaquant alors qu’il sort d’une petite demi-saison avec Guingamp, c’est à dire avant qu’il ne plante 17 buts en championnat la saison suivante et file cotoyer les étoiles avec Chelsea avec un passage inoubliable à Marseille. Didier a désormais la nationalité française, mais ça ne va pas nous aider pour les éliminatoires…

4. Frédéric Kanouté (Mali) : Un beau foirage pour l’équipe de France et du foot français en général. Parce quand Kanouté signe a West Ham, on ne parle pas de fuite de talent. Et après des sélections en espoirs, on ne l’appelle pas, ni en 2000, ni en 2002, ni en 2004. Du coup Frédéric fait valoir la nationalité de ses parents, choisit le Mali et plante 29 buts en 41 matchs en sélection. Repérer les talents, c’est notre grand truc en France.

5. Mohammed Lamine Sissokho (Mali) : On peut voir le jour à Mont-Saint-Aignan en Seine Maritime, être formé à l’AJ Auxerre, évoluer au FC Valence, à Liverpool et la Juventus, être champion d’Espagne, vainqueur de la Coupe UEFA et de la Coupe d’Angleterre sans être en équipe de France. Le Mali sait décidement garder un oeil sur ses nationaux.

6. Samuel Eto’o (Cameroun) : Samuel Eto’o est né au Cameroun, à Nkon. Mais quand il débarque à 14 ans à Carpentras, il ne peut ni intégrer une école ni jouer au foot. Refoulé une première fois pour raison administrative, il reviendra quelques mois plus tard, au Havre cette fois ci, pour faire des essais. Ca nous intéresse pas, barrez-vous jeune homme. Le Real Madrid propose rarement des contrats aux footballeurs refusés par le HAC, mais fera une exception. Aujourd’hui, et maintenant qu’il a mis 130 buts avec le FC Barcelone, on comprend pourquoi le Cameroun lui a offert une sélection à 15 ans.

7. Sébastien Bassong (Cameroun) : Si on avait su que le chantier de la défense des Bleus serait aussi compliqué, on aurait peut-être filé une petite sélection à l’actuel joueur de Tottenham dans la lignée de ses prestations en espoirs. Né à Paris et formé à Clairefontaine, Bassong n‘a pas trahi son amour pour les Lions Indomptables et porte le maillot camerounais aux côtés de Benoît Assou-Ekotto, autre natif français oublié des Bleus.

8. Ludovic Obraniak (Pologne) : Encore un joueur espoir français qui a perdu la foi d’être appelé chez les A. Ludovic a bien cherché, il n’a pas de famille au Cameroun, c’est donc un grand père polonais, Zygmunt Ubraniak, qui va lui rappeler son désir de renouer avec ses origines. Si le LOSC recommence à distrubuer les corrections comme l’an dernier, on va peut-être se dire qu’on a grillé une bonne cartouche.

9. Charles Kaboré (Burkina Faso) : Le milieu défensif de l’OM est français depuis cet été. Mais le Burkina Faso compte sur lui depuis 2006 et le joueur, qui serait courtisé par les plus grands clubs européens, a redit son attachement aux Etalons même s’il ne disputera vraisemblablement jamais de Coupe du Monde.

10. Karim Ziani (Algérie) : Un joueur étiqueté « nouveau Zidane », éternel espoir qui flambe à Lorient et à Sochaux pour être invisible à l’OM, une prise de bec avec son coach qui entraîne une mise à pied… Mais c’est l’Algérie qui fait confiance au natif des Hauts-de-Seine dès février 2003 et l’a emmené en Coupe du Monde.

10 (Bonus). Willy et Pierre Emerick Aubameyang (Gabon) : A première vue, on peut se dire que pour deux jeunes titulaires de passeports français sous contrats avec le Milan AC, c’est un peu con de s’être fait prendre de vitesse par la Fédé gabonaise. Et puis quand on voit qu’ils sont régulièrement prêtés à des clubs comme Dijon ou en D2 belge et que le père de nos deux garçons, Pierre Aubameyang, est recruteur pour les Rossoneri on se dit que c’est peut être pas trop grave pour les Bleus et qu’on a bien fait de pas s’emballer :-)

Et vous, vous en connaissez d’autres ?


 

Les Verts en manque d'offres

 

Les Fennecs sont face à un avenir incertain, mais le problème n'a rien à voir avec leur talent.

Les joueurs algériens pensaient que leur performance lors du Mondial, largement saluée dans le monde, déboucherait sur des contrats juteux avec des clubs européens. Au lieu de cela, la crise financière mondiale a plongé le marché des transferts dans une récession sans précédent et a poussé au contraire plusieurs championnats européens à vouloir "se débarrasser" de leurs joueurs algériens.

Les principales victimes en sont les meilleurs joueurs de la dernière Coupe du monde : le défenseur central Rafik Halliche, l'ailier gauche Nadir Belhadj, et les milieux de terrain Hassan Yebda et Mehdi Lacen. Leur statut dans leurs championnats respectifs est plus qu'incertain.

"Trouver un grand club n'est pas un problème que doivent relever les seuls joueurs algériens, mais tous les joueurs dans le monde entier ; et je crois que la crise économique mondiale en est la raison", a expliqué l'ancien capitaine algérien Yazid Mansouri.

"Nous n'avons pas entendu parler d'un seul joueur qui ait signé un gros contrat cette année", a-t-il ajouté.

Bien que les Verts soient sortis prématurément du Mondial, ils ont fait forte impression sur certaines des personnalités les plus influentes du football mondial. Mais comme le rappelle l'ancien joueur algérien Mahmoud Guendouz : "La Coupe du monde n'est pas une usine à stars."

Néanmoins, la performance des Verts en Afrique du Sud a certainement attiré l'attention de l'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger, que l'on a souvent entendu saluer les prouesses de Yebda et d'Halliche. Pendant un temps, il semblait que son équipe de Premiereship anglaise était sur le point de signer un contrat. Puis Arsenal a fait savoir clairement qu'il n'avait aucune intention les concernant, les laissant face à un avenir incertain.

Halliche, prêté depuis deux ans par Benfica à un autre club portugais, Naciona, pourrait entrevoir une issue Avec Fulham.

 

Hassan Yebda est également à vendre. Des informations concernant l'intérêt manifesté par Bolton, Fulham, Aston Villa et Everton circulent dans la presse portugaise et britannique, mais à moins que Yebda trouve une équipe prête à le recevoir, il pourrait bien finir dans un club de ligue inférieur.

Sans doute, le transfert le plus discuté a été celui de l'ailier arrière gauche Nader Belhadj de Portsmouth à Al Sadd. Un transfert qui a suscité de fortes réactions en Algérie et en Europe.

Il a été une source de grande déception de la part des supporters tant en Algérie qu'en Europe, parce que Belhadj est passé du haut de la liste des meilleurs joueurs dans les ligues européennes à un club "moindre" au Qatar.

Lyon, Portsmouth, Lens, Barcelone, l'Inter de Milan et la Roma avaient envisagé Belhadj, et celui-ci avait suivi d'intenses négociations avec le club italien de la Lazio avant de rejoindre une équipe bien plus modeste.

Les Algériens sont encore outragés par cette décision.

Mais quelle que soit la manière dont le transfert "désastreux" de Belhadj a été perçu, il a été fait pour des raisons financières.

Portsmouth avait besoin de vendre Belhadj au prix fort pour pouvoir rembourser une partie de son énorme dette. Al Sadd a versé 5 millions d'euros en liquide pour ce transfert, tandis que la Lazio proposait de payer le même montant, mais en plusieurs fois.

"La seule offre officielle a été celle de l'équipe italienne de la Lazio. J'aurais aimé jouer avec eux, mais l'offre n'était pas aussi attirante que celle qu'ont faite les dirigeants d'Al Sadd, que j'ai personnellement acceptée", a expliqué Belhadj.

Belhadj s'est dit préoccupé par la déception née de son transfert au Qatar. "Je promets aux supporters algériens que je conserverai mon niveau de jeu et que je répondrai à leurs attentes", a-t-il déclaré.

"J'envisage de revenir en Europe, mais c'est en attente. J'appartiens maintenant à Al Sadd, et un retour en Europe maintenant est très difficile au vu de la crise financière actuelle que traversent les clubs européens", a-t-il ajouté.

Le Racing Santander tente lui aussi de vendre son milieu de terrain défensif algérien Mehdi Lacen pour couvrir ses pertes financières, même s'il a fait partie des rares joueurs espagnols à avoir joué tous les matchs durant ces dernières saisons avant d'être sélectionné pour le Mondial. Il a également été sacré l'un des meilleurs joueurs du championnat.

Mehdi n'a encore reçu aucune offre officielle.

Pour des raisons là encore financières, l'AEK Athènes n'a pas encore décidé de l'avenir de son attaquant Rafik Djebbour. Rafik a conditionné son maintien dans cette équipe à une augmentation de salaire.

La même situation affecte le FC Nantes et Djamel Abdoun. Les dirigeants du club ne désirent pas le garder, il souhaite partir, mais il n'a encore reçu aucune offre.

Parmi les autres à rechercher de meilleures occasions se trouvent le gardien du Salvia Sofia Rais Ouahab Mbolhi, les défenseurs Antar Yahia, Carl Medjani et Habib Bellaid, et les milieux de terrain Karim Ziani et Karim Matmour.

Leurs souhaits pourraient ne pas se réaliser pour des raisons financières. Bochum n'a pas reçu d'offre pour libérer Yahia, et Wolfsburg a demandé un montant énorme (5 millions d'euros) pour laisser partir Ziani. Karim Matmour attend lui aussi une offre intéressante pour quitter les Allemands du Borussia Monchengladbach, et l'équipe d'Habib Bellaid, l'Intracht Frankfurt, souhaite se débarrasser de lui pour en retirer un avantage financier.

Abdelkader Ghezzal, Amri Chadli, Yacine Bezzaz, Hameur Bouazza et Kamel Ghilas ont pour leur part mis un terme à leurs contrats respectifs et signé de nouveaux contrats avec d'autres équipes.

Mais tous ces transferts ne répondent pas à la logique.

Malgré ses maigres performances en Coupe du monde, Ghezzal a signé un contrat avec Bari pour quatre ans. Chadli a rejoint le club de Bundesliga de Kaiserslautern sans aucun problème, bien qu'il n'ait pas figuré sur la grille pour le Mondial. Même chose pour Yacine, parti pour Troyes.

Au vu de tous ces défis qui attendent les joueurs professionnels algériens, Foued Kadir, Madjid Bougherra, Ryad Boudebouz et Djamel Mesbah ont sauvé la situation en affirmant qu'ils souhaitaient rester au sein de leurs équipes.


 
Début Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 sur 23
Derniers articles
  • > La FAF privilègie la clinique ASPETAR
  • > Yannis Tafer retrouve Lyon ce soir
  • > FEGHOULI Ballon de Plomb ???
  • > Daniel Brückner inquiète Paderborn
  • > Zarabi ou Bouzid à la place de Halliche?
  • > ISMAEL BOUZID atomise Aberdeen
  • > Habib Bellaid: interview
  • > Du grand Zarabi face à Istres
  • > Carl Medjani vs Jan Koller
  • > BOUDEBOUZ répond aux fans (vidéo)
  • > Tottenham : Un œil sur Boudebouz
  • > L1: L" ASO prend les commandes
  • > L'Algérie capable d'organiser un mondial
  • > DROGBA, ETO'O, ASAMOAH ...
  • > L1: Résultats de la 11è journée
  • > Mansour Boutabout aux Rangers ?
  • > Arles:Ghilas de retour, Bouazza blessé
  • > UNAF (FINALE ALLER) / CA-MCA (2-0) :‎
  • > L1: le MCO et le CABBA se rebiffent
  • > Une école de football à El Harrach
  • > UNAF:Le MCA en quête d’exploit a tunis
  • > Algeriafoot d'or: Le Buteur en parle
  • > Algeriafoot d'or: l'Album photo complet
  • > BOUDEBOUZ, ALGERIAFOOT D’OR 2010
  • > Algeriafoot d'or: BEUR TV en parle
  • > Julien Gerbi (Alg): Inchallah la formule 1
  • > Algeriafoot d'or:l'Est Républicain en parle
  • > Algeriafoot d'or: Le soir d'Algérie en parle
  • > Algeriafoot d'or: MARACANA en parle
  • > Algeriafoot d'or: AL FADJR en parle

BtnBeurFM