Please update your Flash Player to view content.

Vous aimez ALGERIAFOOT, aidez nous à continuer

Find us on Facebook
Librairie Algeriafoot

J'M les Fennecs
boutique de l'ES Sétif

Visiteurs du monde
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Coupes d'Afrique

Graves accusations de Hannachi :

«Raouraoua m'a demandé de donner le match au Ahly»

 

 


La guerre que mène le président de la JS Kabylie, Moh Cherif Hannachi, contre le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, vient de prendre des proportions très graves avec les accusations que le premier nommé vient de porter à l'encontre du second.

Le président du club des Canaris, destinataire d'un fax de la FAF jeudi dernier, vient d'être suspendu pour deux ans de toute fonction officielle au sein de son club, sanction assortie d'une amende de 100 000 DA, pour outrage et atteinte à l'honneur de la fédération et à l'un de ses membres,

et ce, en vertu de l'article 79 du code disciplinaire des championnats du football professionnel. «Je vais attendre dix jours, après cela j'informerai les institutions du pays, puis je saisirai le TAS international et, s'il le faut, le président de la Fifa, Joseph  Blatter», a tenu à préciser Hannachi lors d'une conférence de presse tenue hier matin au siège de la JSK.

C'est donc l'ultimatum que Hannachi a donné à Raouraoua pour qu'il fasse revenir la commission de l'éthique de la FAF sur sa décision. Selon le président de la JSK, Mohamed Raouraoua, aurait tout fait pour casser la JSK. Il s'est demandé «pourquoi n'ont-ils pas publié cette sanction sur le site internet de la FAF ou celui de la ligue nationale ?»

Mais ce n'était rien par rapport à ce qu'il allait révéler par la suite. En effet, toujours selon Hannachi, Raouraoua aurait promis de payer les frais du transport aérien de la JSK au Nigeria lors de la dernière Ligue des champions d'Afrique, à la condition qu'il «vende» le match retour de cette même compétition ayant opposé son équipe à celle du Ahly du Caire.

«J'ai des témoins qui étaient présents lorsque le président de la FAF m'a contacté», a-t-il ajouté, avant d'enchaîner que «l'honneur de la JSK ne se vend pas». Le premier responsable du club de la Kabylie ne s'est pas arrêté là. Il est allé encore plus loin dans ses déclarations, en descendant en flammes Raouraoua, qui a à ses yeux tout manigancé pour casser la JSK, à travers sa personne.

«Il a commencé à nous créer des problèmes juste à notre retour du Nigeria. Au lieu de nous féliciter pour notre qualification et notre brillant parcours, il nous a envoyé un fax pour nous demander de payer les frais de déplacement au Nigeria. Il est revenu à la charge en demi-finale aller, à Lubumbashi, en me privant d'être sur le banc de touche.» Et Hannachi d'enchaîner : «Au match retour, il a déroulé le tapis rouge au TP Mazembe, en mettant à sa disposition tous les moyens nécessaires.

C'est vraiment grave.» Il a poursuivi : «Trouvez-vous normal qu'il soit absent le jour du match de la demi-finale retour, préférant se rendre en Tunisie sur invitation de la chaîne de télévision Nessma TV ? C'est honteux pour lui. Ce monsieur a tout fait pour casser la JSK.» Hannachi défie même le président de la FAF en l'invitant à un face-à-face devant le bureau fédéral ou au niveau du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Mais pourquoi donc Raouraoua aurait-il demandé à Hannachi de «vendre» le match contre le Ahly et que visait-il par une telle démarche extrasportive qui n'aurait, en aucun cas, honoré le football algérien en général et la JSK en particulier ? «Il voulait par là plaire à ses maîtres du Caire, lui qui vise maintenant la tête de la CAF, alors qu'en 2001 seulement, il était encore inconnu au bataillon», a déclaré Hannachi, qui ajoute que c'est lui qui l'avait placé à la tête de la FAF en 2001.

Sur un autre registre, le président de la JSK estime que le football est très mal géré dans notre pays. Selon lui, «il faut le rendre aux footballeurs». «A aucun moment des gens comme Mekhloufi, Madjer ou Khalef n'ont été sollicités par ces soi-disant dirigeants du football. C'est absurde», assomme-t-il.

Par cet acharnement du président de la JSK à l'encontre de celui de la FAF, ce feuilleton est loin d'en être à sa fin. Il a même rebondi et pris une tournure aux relents gravissimes. Il ne fait aucun doute que le président de la FAF, absent actuellement d'Algérie, ne va pas rester sans réagir.

Il y a tout lieu de croire que cette affaire va s'achever devant les tribunaux car les accusations de Hannachi sont bien trop graves pour croire un seul instant qu'elles ne seront d'aucun effet sur Raouraoua. Les jours qui viennent vont être marqués par ce duel qui est loin d'honorer le football algérien.

Par Aïssa Moussi

 

Demande de mariage sur un terrain

Le joueur sofiane a marqué le but de la victoire de son équipe, le MCA, contre l'Ittihad de Tripoli en demi finale de la coupe UNAF des clubs champions.

Suite à ce but, et pour exprimer sa joie, il a demandé au mariage "TANIA" devant plusieurs témoins. alors Tania, va t'elle accepter sa demande?


 

Bonne opération pour le doyen

représentant algérien le MC Alger a réalisé une bonne opération en allant s'imposer à Tripoli face à son homologe libyen, l'Ittihad de Tripoli sur le score de 1 à 0 (mi-temps:0-0) en demi-finale aller de la coupe des clubs champions de l'Union Nord-africaine de football (UNAF), disputée jeudi soir à Tripoli. Le but inscrit par Youssef Sofiane au début de la 2e période vaudra son pesant d'or avant la seconde manche prévue le 21 novembre au stade du 5 juillet à Alger. Le MC Alger qui affrontait une équipe libyenne avide de rachat après sa défaite en demi-finale de la Coupe de la Confédération Africaine de football à domicile devant le FUS de Rabat (1-2), a subi le pressing des Libyens durant les 20 premières minutes, au cours desquelles, le portier moloudéen, Zemamouche a été supplée par la barre transversale (13).
Ce n'est qu'à partir de la 20e minute que les hommes d'Alain Michel ont réussi à revenir dans le match pour mener quelques contres dangereux dont un, a failli faire mouche à la 43e minute lorsqu'un défenseur libyen à réussir à dégager une balle chaude sur sa ligne de but. En 2e mi-temps, les camarades de Babouche ont nettement mieux joué en arrivant à inscrire rapidement un but sur une action individuelle de Youssef Sofiane qui a trompé le gardien de l'Ittihad par un tir à ras de terre (49).

La formation algérienne a réussi par la suite à gérer son avance, en contrant les multiples assauts des locaux. Ces derniers ont obtenu un penalty accordé par l'arbitre tunisien Slim Jedidi, que gâchera lamentablement Michel Chabane (70).

Le coach du MCA a fait rentrer trois joueurs Attafen, Belkheir et Douadi, dans le but de renforcer la ligne du milieu, pour conserver finalement le gain du match et prendre une option pour la finale de cette compétition. L'autre demi-finale jouée mercredi soir à Tunis, entre le Club Africain de Tunis et le WA Casablanca (Maroc), s'est terminée sur un score nul (0-0). Le MC Alger a évolué dans la composition suivante: Zemamouche, Besseghir, Bedbouda, Babouche, Megherbi, Zeddam, Daoud, Koudri, Ammour (Attafen 90+2), Amroune (Belkheir 89), Youssef Sofiane (Douadi 80). Entraîneur: Alain Michel.


 

Classement clubs:la JSK 83e, l'ESS 109e

 

 

La Jeunesse sportive de Kabylie pointe à la 83e place au classement mondial des clubs établi mercredi par la Fédération internationale d'histoire et statistique de football (IFFHS), alors que l'Entente de Sétif occupe la 109e position, rapporte l'IFFHS sur son site. Si la JSK, demi-finaliste de la Ligue des Champions d'Afrique, a conservé sa place par rapport au précédent classement, ce n'est pas le cas pour l'ESS qui a reculé de 28 places pour se loger à la 109e position. L'autre équipe algérienne figurant dans ce classement est le CR Belouizdad, qui se classe à la 344e position. A l'échelle du continent, le TP Mazembe (RD Congo) conserve sa position de première équipe africaine (32e) devant le Ahly du Caire (65e) et l'ES Tunis (97e).


 

Tp mazembe 5-0 ESTunis

Un premier but et un penalty douteux, des décisions arbitrales mystérieuses, mais également – pour rendre à César ce qui est à Jules – des lacunes flagrantes dans l’arrière garde espérantiste, tels sont les détails qui ont fait la différence à Lubumbashi (Congo) dans le cadre de la finale aller de la Champion’s League d’Afrique qui a enregistrée une lourde victoire du TP Mazembe face à l’Espérance sportive de Tunis par 5 buts à 0.

Dés les premiers instants de la rencontre, les corbeaux congolais ont manifesté une féroce volonté de paralyser toute espérance des Tunisois à arriver dans la surface de réparation en optant pour le haut pressing au milieu de terrain, et aidés – disons-le – par un arbitre togolais et son assistant qui ont fait sortir, précocement, les coéquipiers de Darragi et Eniramo du jeu !

Pire encore, l’arbitre togolais, jugé l’homme du match et le joueur n°12 du TP Togolais, a  exclu le défenseur espérantiste, Ben Mansour… une décision qui ne trouve la légitimité que dans l’esprit de cet arbitre.

En dépit de ces deux tournants, la responsabilité de cette défaite « spectaculaire » revient en grande partie à la défense « sang et or » et son portier, Wassim Naouara, qui ont dû éviter au moins trois buts…

En effet, les buts congolais ont été signés par Kassongo à trois reprises (19e, 64e et 76e minutes), Kalioutuka sur penalty à la 45e et Singouma à la 59e minute du jeu.

Aux termes de cette défaite décevante, la situation devient des plus délicates pour les espérantistes, dont la tâche sera compliquée lors du match retour (dans deux semaines, le 13 novembre 2010 à Radès), durant lequel, le coach espérantiste, M. Faouzi Benzarti, sera  dans la contrainte de jouer toutes ses cartes essentiellement offensives.


 
Début Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 39
Derniers articles
  • > L1: Résultats de la 11è journée
  • > Mansour Boutabout aux Rangers ?
  • > Arles:Ghilas de retour, Bouazza blessé
  • > UNAF (FINALE ALLER) / CA-MCA (2-0) :‎
  • > L1: le MCO et le CABBA se rebiffent
  • > Une école de football à El Harrach
  • > UNAF:Le MCA en quête d’exploit a tunis
  • > Algeriafoot d'or: Le Buteur en parle
  • > Algeriafoot d'or: l'Album photo complet
  • > BOUDEBOUZ, ALGERIAFOOT D’OR 2010
  • > Algeriafoot d'or: BEUR TV en parle
  • > Julien Gerbi (Alg): Inchallah la formule 1
  • > Algeriafoot d'or:l'Est Républicain en parle
  • > Algeriafoot d'or: Le soir d'Algérie en parle
  • > Algeriafoot d'or: MARACANA en parle
  • > Algeriafoot d'or: AL FADJR en parle
  • > CAF AWARDS: l'injustice R. SAADANE
  • > Algeriafoot d'or: Le Temps en parle
  • > R.Boudebouz parrain de «Rêve d’enfant»
  • > RYAD BOUDEBOUZ : Interview
  • > Algeriafoot d'or: Echibek en parle
  • > Algeriafoot d'or:Compétition en parle
  • > Algeriafoot d'Or: ENNAHAR en parle
  • > Algeriafoot d'or: Echorouk en parle
  • > Algeriafoot d'or:Sport365.fr en parle
  • > Algeriafoot d'or: France Football en parle
  • > Algeriafoot d'or: Maxifoot.fr en parle
  • > Algeriafoot d'or: Chronofoot.com en parle
  • > Algeriafoot d'or vu par FCSOCHAUX.fr
  • > Algeriafoot d'or: elmedan.com en parle

BtnBeurFM