Please update your Flash Player to view content.

Vous aimez ALGERIAFOOT, aidez nous à continuer

Find us on Facebook
Librairie Algeriafoot

J'M les Fennecs
boutique de l'ES Sétif

Visiteurs du monde
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Stages de la sélection

Une victoire pour le public

Les Verts renoueront, ce soir à partir de 22H30, avec la compétition à l’occasion de son match amical qu’elle devra livrer, au stade du 5-Juillet, devant l’équipe du Gabon, dans une soirée ramadhanésque.

Cette confrontation servira de répétition générale avant le match officiel Algérie – Tanzanie, programmé le 3 septembre à Alger pour le compte des éliminatoires de la CAN-2012. C’est la première sortie des Algériens après leur élimination, dès leur premier tour, du Mondial sud-africain, où ils étaient dans le groupe C, en compagnie de l’Angleterre, les Etats-Unis et de la Slovénie.

Ce match face au Gabon est déjà important, surtout qu’il s’agira de la seule répétition possible avant le match de la Tanzanie. Dans cette rencontre, les coéquipiers de Karim Matmour devraient aller chercher la victoire, surtout que les Verts font preuve d’une stérilité très inquiétante avec un seul but inscrit depuis janvier et sur penalty SVP face aux Emirats Arabes Unis. Si les joueurs doivent se «secouer», Rabah Saâdane doit revoir sa stratégie de jeu, conçue souvent sur le tout défensif. Il faudra pour cela que le coach ose plus en mettant dans le bain des attaquants, mais aussi pousser les hommes du milieu du terrain ainsi que les défenseurs à prêter main forte à leurs coéquipiers et ne pas se contenter de défendre leur zone, comme ils l’ont fait avec beaucoup d’exagération lors du dernier Mondial.

Mais toujours fidèle à rester sur la défensive, le patron de la sélection a déjà annoncé que le résultat de ce match lui importait peu. «C’est l’évaluation technique des joueurs qui m’intéresse le plus dans ce match», ne cessait-il de répéter lors de la conférence de presse qu’il avait animée lundi dernier, surtout qu’il compte faire tourner tout son effectif. Il a même lancé un message à l’adresse des supporters pour leur dire que cette rencontre est celle de la reprise et que les joueurs ne sont pas au mieux de leur forme, surtout que la majorité d’entre eux n’ont repris les entraînements que le 15 juillet denier.

Mais les Algériens sont aussi dans l’obligation d’effacer l’affront subi face à cette équipe qui avait privé l’Algérie du Mondial, et la CAN 2006, en s’imposant à Annaba sur le score de 3 à 0 avant de battre, une nouvelle fois, les coéquipiers de Belhadj, en match amical, en France sur le score de deux buts à zéro au mois d’août 2006. Ceci pourrait fort probablement constituer un atout supplémentaire pour se surpasser et aller chercher la victoire afin de préparer au mieux, le match de la Tanzanie.

Les Verts devraient, néanmoins, faire l’impasse sur la présence de leur capitaine Antar Yahia ainsi que Madhi Lacen, qui soigne une pubalgie. D’autres éléments comme, Rafik Halliche et Hassan Yebda ne sont guère mieux de leur forme, car ils n’ont toujours pas trouvé de clubs. Cette situation devrait faire le bonheur de nouveaux éléments qui pourraient gagner des galons et peut-être des places en vue des futures échéances des Verts. En tout cas, les joueurs comme Adlane Guedioura, Habib Mohamed Bellaïd, Djamel Mesbah ou encore Ryad Boudebouz ont déclaré, à maintes reprises, qu’ils étaient prêts à relever ce défi.

De leur côté, les Gabonais qui préparent la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, qui aura lieu en 2012 respectivement au Gabon et en Guinée Equatoriale, veulent déjà accrocher le mondialiste comme l’a déclaré son entraîneur Gernot Rohr. Alors jamais deux succès sans trois ? On n’est pas sûrs que les coéquipiers de Abdelkader Ghezzal vont laisser passer cette chance de se réconcilier un tant soit peu avec leurs supporters. Enfin, le match de ce soir sera officié par l’arbitre marocain Rouaïssi Khalil. Celui-ci sera aidé dans sa tâche par ses deux compatriotes Achik Redouane et Rouani Bouazza.


 

Yacine Brahimi a choisi "LES BLEUS"

{Pas grave YACINE, rendez vous dans 5 ans chez les Verts comme Abdoun,Meghni et Yebda.}
Convoqué pour la première fois avec les Espoirs et auteur d'un premier match de L1 prometteur samedi dernier face à Lille, le Rennais Yacine Brahimi sait qu'il lui reste beaucoup de travail à accomplir pour atteindre les sommets.  

Yacine Brahimi, comment avez-vous accueilli cette première convocation en équipe de France Espoirs ?
Ça me fait vraiment plaisir. Quand j'ai appris que je faisais partie de la liste, ça a été une grande satisfaction pour moi. Maintenant, le match de demain (mercredi) contre la Belgique est vraiment très important. Donc j'espère que nous allons faire un bon résultat.

Vous attendiez-vous à être appelé ?
Non, sincèrement je ne m'y attendais pas. Comme je le dis toujours, j'étais vraiment concentré sur mon club, en essayant chaque jour, que ce soit aux entraînements ou lors des matchs amicaux, à gagner ma place. J'y pensais dans un coin de ma tête, mais je ne m'attendais pas à ce que cela arrive si vite.

Comment avez-vous été accueilli par le groupe ?
J'ai un peu de chance car je connaissais déjà un peu le coach (Ndlr : Erick Mombaerts), car je l'avais déjà eu en moins de 18. Je connaissais aussi quelques joueurs, comme Samuel Souprayen ou Johann Carrasso, donc ça a facilité les choses et mon intégration s'est super bien faite. Au niveau du staff comme de mes coéquipiers, tout le monde a été très sympa avec moi et ça s'est super bien passé.

Comment abordez-vous ce match très important contre la Belgique ?
Avec une grosse envie de gagner le match avant tout. Pour la qualification pour le Championnat d'Europe, une victoire est très importante, donc j'espère que cela se traduira de cette façon. En voyant plus loin, un succès serait également très précieux dans l'optique des Jeux Olympiques, l'autre deuxième échéance très importante. Après, la cerise sur le gâteau, ça serait de montrer une belle image de cette équipe de France Espoirs. La pression ? Je ne sais pas du tout si je vais être titulaire, nous ne connaissons pas encore l'équipe. Maintenant, si je joue, je donnerais le meilleur de moi-même et je me donnerais à cent pour cent. Il y a un peu de pression, mais je n'appréhende pas particulièrement ce match. Nous sommes footballeurs professionnels et c'est ce genre de matchs à enjeux que nous aimons jouer.

« On doit redorer le maillot de l'équipe de France »

Après la grève des joueurs de l'équipe de France en juin dernier en Afrique du Sud, avez-vous l'impression d'avoir davantage de responsabilités au niveau de l'image ?
C'est sûr qu'au niveau de l'image, on doit redorer le maillot de l'équipe de France. On doit bien se comporter avec les supporters car beaucoup de personnes nous attendent.

On parle beaucoup de vous depuis le début de saison, comment vivez-vous cette nouvelle médiatisation ?
Ça ne me fera pas tourner la tête même si ça fait toujours plaisir d'entendre des bonnes choses sur soi. Maintenant, je sais qu'il me reste beaucoup de travail à effectuer. J'ai encore beaucoup de choses à prouver car je n'ai joué qu'un match de Ligue 1. Ce n'est pas une fin en soi. Je veux encore confirmer car je veux aller le plus haut possible. Cette médiatisation est une source de motivation qui me permettra de me surpasser. 

Quels sont vos objectifs pour cette saison avec Rennes et les Espoirs ?
Avec les Espoirs, j'espère qu'on se qualifiera pour le Championnat d'Europe. Avec, le Stade Rennais, je vais essayer de faire une belle saison et atteindre les objectifs fixés par les dirigeants. Personnellement, je veux jouer le plus de matchs possibles et arriver à m'imposer à Rennes.

Qu'est-ce que vous a apporté votre prêt à Clermont la saison passée ?
Tout d'abord, je souhaite remercier tous les membres du club et le public qui m'ont toujours soutenu. Michel Der Zakarian m'a accordé sa confiance durant toute la saison. J'ai beaucoup appris là bas. Au niveau de l'expérience et du jeu, j'ai appris ce qu'était le monde du football professionnel. Je ne regrette pas d'être parti là bas. Ça m'a permis de comprendre qu'il y avait encore beaucoup de travail à effectuer. Je n'étais pas frustré car j'ai joué trente-deux matchs. J'ai vécu une belle saison.

« Je ne regrette pas d'avoir choisi l'équipe de France »

Dans quel secteur du jeu vous sentez-vous le mieux ?
Là où je me sens le mieux, c'est au poste de milieu axial, en soutien de l'attaquant. Ça ne me gène pas non plus de jouer sur les côtés. J'aime bien faire jouer l'équipe et faire marquer. Je dois encore progresser au niveau de l'efficacité et dans l'alternance de jeu.

L'Algérie avait tenté de vous approcher avant la Coupe du monde, mais vous avez préféré vous concentrer sur l'équipe de France.
Je ne regrette pas ce choix. J'ai eu plusieurs sollicitations de l'équipe d'Algérie mais je ne ferai plus de commentaires sur ce sujet car aujourd'hui je me concentre sur l'équipe de France Espoirs.

Visez-vous l'Euro 2012 avec les Bleus ?
Je ne sais pas. Je viens d'être appelé avec les Espoirs, et on verra comment se passera la saison. Je me concentre sur le présent.


 

F. KADIR:« Une immense ferveur »

 

Samedi, jour de reprise du Championnat de France de Ligue 1, Valenciennes décroche le nul à Nice (0-0). Après la rencontre, dans la zone mixte du Stade du Ray, c'est en visiteur soulagé que Foued Kadir retrouve les siens. Avant d'aller passer un moment avec eux, le milieu international algérien prend date. L'entretien est programmé au début du rassemblement des Fennecs, qui affrontent le Gabon mercredi à Alger en amical. Notre homme est exact au rendez-vous de Footafrica365

 

 Foued, avec ce match contre le Gabon mercredi, vous retrouvez la sélection algérienne pour la première fois depuis la Coupe du monde. C'est un plaisir ?
Oui. Les joueurs arrivent petit à petit. On s'était quittés après le Mondial, cela fait du bien de se retrouver. L'ambiance est bonne.

Ce sera votre premier match international à domicile. Comment l'appréhendez-vous ?
Je savais qu'il y avait une immense ferveur autour de l'équipe nationale. Mais je n'imaginais pas que c'était à ce point. Enfin, je ne vais pas me plaindre. Je préfère la passion à l'indifférence. Jouer devant 55.000 personnes en portant le maillot de son pays, ce doit être quelque chose. Il me tarde de rentrer sur la pelouse.

Vous pensez donc être titulaire mercredi ?
Je l'espère… Mais je ne revendique rien et je ne me prends pas la tête.

Cet été, vous êtes retourné au pays. Le regard des gens sur vous a-t-il beaucoup changé ?
Oui. Cela faisait plusieurs années que je n'étais pas retourné en Algérie. J'ai revu toute ma famille, et beaucoup de gens que je n'avais plus revu depuis des années. J'ai senti que j'étais désormais connu, même si mes débuts internationaux sont récents. Je ne pouvais pas me balader en ville cinq minutes sans que l'on me demande de prendre une photo ou de donner un autographe. Mais cela ne me dérange pas, au contraire. Il faut rester accessible quand on fait notre métier.

Nous sommes au début du Ramadhan, le coup d'envoi de la rencontre de mercredi variera en fonction. Quel en est l'impact sur l'entraînement et la vie de l'équipe ?
Pas très important. Ce sont les tous premiers jours, il y a peu d'incidence pour l'instant.

Après quelques semaines d'interrogations, la Fédération algérienne a décidé de reconduire Rabah Saâdane au poste de sélectionneur. Votre avis sur ce choix de la continuité ?
J'ai de très bons rapports avec le coach. C'est lui qui m'a lancé en équipe nationale. Je suis donc content de son maintien à la tête de l'équipe nationale.

Après la Coupe du monde, beaucoup de voix se sont élevées pour déplorer le manque d'impact offensif des Fennecs. En tant que milieu de terrain, quel est votre sentiment là-dessus ?
Ca va venir. Il faut continuer à travailler sur les derniers mètres et la finition. Il n'y a pas de raison que nous n'arrivions pas à nous améliorer sur ce point.

Que savez-vous de votre adversaire de mercredi, le Gabon ?
C'est une équipe qui a terminé ex-aequo avec le Cameroun lors de la dernière CAN (les Panthères, alors dirigées par Alain Giresse, avaient échoué à atteindre les quarts de finale en raison d'un nombre de buts marqués inférieur, ndlr). Cela montre sa qualité. On les avait vus jouer en Angola, on sait notamment que c'est solide derrière.

Ce match doit vous préparer aux éliminatoires de la CAN Orange 2012, qui débutent le premier week-end de septembre. Dans votre groupe, le choc contre le Maroc s'annonce explosif. Vous en parlez déjà entre vous ?
C'est vrai que ce sera très chaud. Un derby, c'est toujours comme ça. Et puis, on connaît le talent des joueurs marocains. En plus leur sélection a été reprise par Eric Gerets, que l'on a vu à l'œuvre à l'OM. Ce sera donc du très lourd ! Ceci dit, il ne faut pas que cela nous fasse oublier qu'il y a d'autres adversaires dans ce groupe.

Effectivement, vous allez également vous frotter à la Tanzanie et à la Centrafrique. Ce sera votre découverte de l'Afrique profonde…
C'est vrai. J'en ai parlé avec les joueurs plus expérimentés de l'équipe. Même si les équipes ne sont pas très connues, ces matches ne sont jamais faciles, avec des terrains pas exceptionnels et des conditions d'accueil pas forcément idéales. Méfiance donc !

Un mot pour finir à propos de Valenciennes. Vous avez commencé la saison de Ligue 1 dans la peau d'un titulaire. Quelles sont vos ambitions pour l'exercice qui débute ?
Une place de titulaire, ça se gagne. Il faut prouver tous les jours qu'on en est digne. C'est ce que je compte faire cette saison.


 

Alg-Gab: les Verts dans le vif du sujet

 

Algérie-Gabon: les Verts entrent dans le vif du sujet

La sélection algérienne de football entre de plain-pied dans sa préparation aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2012 (CAN-2012), qui débuteront en septembre, à l'occasion du match amical face au Gabon mercredi au stade du 5 juillet (Alger). Après leur aventure en Coupe du Monde qu'ils ont retrouvée après 24 ans d'absence, les coéquipiers de Madjid Bouguerra, qui sont entrés dimanche en stage bloqué à Alger, auront en ligne de mire la préparation aux éliminatoires de la CAN-2012 qu'ils entameront le 3 septembre contre la Tanzanie à Alger. D'ailleurs, le sélectionneur national Rabah Saâdane a indiqué qu'il avait entamé son travail post-mondial 2010, avec l'objectif principal de se qualifier à la CAN-2012, en estimant que la tâche ne sera pas aisée.
"Avec notre statut de Mondialiste, certains pensent que la qualification est déjà en poche. Ils se trompent. Il faut remettre les pieds sur terre et oublier notre participation à la CAN-2010 et au Mondial sud-africain qui relève désormais du passé", a-t-il dit, lundi à Alger, lors d'une conférence de presse.

Pour ce test face aux "Panthères", le sélectionneur national a convoqué 22 joueurs, avec le retour remarqué de l'attaquant de l'Ittihad Djeddah, Abdelmalek Ziaya, alors que le gardien de but de la JSM Béjaïa, Cédric Si Mohamed, va pouvoir honorer mercredi sa première sélection. Saâdane a toutefois autorisé la libération de deux joueurs: Medhi Lacen (Racing Santander/Espagne), qui est en pleine rééducation, et Abdelkader Laïfaoui libéré au profit de son club, l'ES Sétif, pour un match officiel.

Manque à l'appel également le défenseur Anthar Yahia, ce dernier étant suspendu pour la première journée des éliminatoires de la CAN-2012. Le joueur de Bochum (D2 allemande) avait été expulsé lors de la rencontre Algérie-USA le 23 juin dernier, comptant pour la 3e journée du Mondial-2010.

Pour le sélectionneur national, cette rencontre offrira l'opportunité d'"évaluer le niveau actuel" de ses joueurs en prévision du match face à la Tanzanie. "Face au Gabon, le résultat importe peu. Nous allons, en revanche, faire tourner l'effectif et faire jouer le maximum de joueurs pour jauger leur forme et voir de quelle manière nous allons les utiliser face à la Tanzanie", a affirmé l'entraîneur des Verts, tout en reconnaissant que ses joueurs ne sont pas actuellement à leur meilleur niveau.

 La ligne d'attaque de l'équipe nationale doit se réveiller

 

 Mais les Verts sont décidés à réussir leur sortie devant le public du 5 juillet, pour effacer la lourde défaite (3-0) le 3 mars dernier sur ce même stade face à la Serbie en amical et rassurer leurs fans après leur participation au Mondial, où ils n'ont récolté qu'un point, sans marquer le moindre but. En mal d'inspiration depuis la dernière coupe d'Afrique des nations en Angola, la ligne d'attaque de l'équipe nationale doit se réveiller à partir de mercredi. Elle peut compter sur le revenant Ziaya, dont le retour en sélection a soulagé les inconditionnels des Verts.

Le match s'annonce riche en enseignements également pour Gernot Rohr, le sélectionneur des "Panthères" qui doit préparer le Gabon à faire bonne figure lors de la prochaine édition de la CAN dont il sera l'hôte avec la Guinée Equatoriale. Le sélectionneur franco-allemand a estimé que ce match amical face à un Mondialiste est un test sérieux pour les "Panthères". "Nous n'allons pas forcément en Algérie pour gagner. La priorité pour mon staff et moi est de voir comment se comporte notre équipe face à un Mondialiste. Nous voulons bâtir une équipe conquérante et solidaire. Voilà mon objectif, et s'il y a une victoire à la fin pourquoi cracher dessus", avait déclaré dernièrement Gernot Rohr.

Pour cette joute amicale, le sélectionneur du Gabon a convoqué 23 joueurs, dont sept font leur apparition pour la première fois chez les "Panthères". Il s'agit d'Anthony Mfa Mezui, Roger Issakounia, Stévy Nzambé, André Biyogo Pocko, Léandre Sombelat, Aliday Poaty et Popaul Kiendé Lendoye.

Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 19h15. Dans le cas où la date du 11 août coïnciderait avec le premier jour du mois sacré du Ramadhan, le match débutera à 22h30.

Cette confrontation sera officiée par le directeur de jeu marocain Rouaissi Khalil, assisté de ses compatriotes Achik Redouane et Rouani Bouazza. Le quatrième arbitre est l'Algérien Houasnia Farouk.


 

La maman de M'BOLHI est décédée

ALGERIAFOOT et tous les internautes supporters des Fennecs qu'il représente, présente ses condoléances à notre compatriote RAÏS M'BOLHI, qui a perdu sa maman .

Nous apportons tous notre soutien à RAÏS et au reste de sa famille dans cette tragédie qui les frappe en cette veille de ramadhan.

Nous ne connaissions pas personnellement monsieur M'BOLHI, mais une femme capable d'enseigner à ses enfants ,un tel patriotisme et un tel amour de leur pays ne pouvait etre qu'une femme fantastique, et c'est peut être pour cette raison qu'Allah Sobhano wa ta3ala l'a si vite rappelé à lui .

Nous sommes tous de passage sur cette terre et nous croyons au mektoub, courage RAÏS, nous sommes tous avec vous, votre mère Allah Yarhamha wa i wassa3 a3liha,vous aura au moins vu portant le maillot de l'Algérie, un pays si cher à son coeur.


 
Début Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 26
Derniers articles
  • > L1: Résultats de la 11è journée
  • > Mansour Boutabout aux Rangers ?
  • > Arles:Ghilas de retour, Bouazza blessé
  • > UNAF (FINALE ALLER) / CA-MCA (2-0) :‎
  • > L1: le MCO et le CABBA se rebiffent
  • > Une école de football à El Harrach
  • > UNAF:Le MCA en quête d’exploit a tunis
  • > Algeriafoot d'or: Le Buteur en parle
  • > Algeriafoot d'or: l'Album photo complet
  • > BOUDEBOUZ, ALGERIAFOOT D’OR 2010
  • > Algeriafoot d'or: BEUR TV en parle
  • > Julien Gerbi (Alg): Inchallah la formule 1
  • > Algeriafoot d'or:l'Est Républicain en parle
  • > Algeriafoot d'or: Le soir d'Algérie en parle
  • > Algeriafoot d'or: MARACANA en parle
  • > Algeriafoot d'or: AL FADJR en parle
  • > CAF AWARDS: l'injustice R. SAADANE
  • > Algeriafoot d'or: Le Temps en parle
  • > R.Boudebouz parrain de «Rêve d’enfant»
  • > RYAD BOUDEBOUZ : Interview
  • > Algeriafoot d'or: Echibek en parle
  • > Algeriafoot d'or:Compétition en parle
  • > Algeriafoot d'Or: ENNAHAR en parle
  • > Algeriafoot d'or: Echorouk en parle
  • > Algeriafoot d'or:Sport365.fr en parle
  • > Algeriafoot d'or: France Football en parle
  • > Algeriafoot d'or: Maxifoot.fr en parle
  • > Algeriafoot d'or: Chronofoot.com en parle
  • > Algeriafoot d'or vu par FCSOCHAUX.fr
  • > Algeriafoot d'or: elmedan.com en parle

BtnBeurFM